Centre de Recherche sur la Canne et le Bâton
Bibliothèque de ressources historiques, culturelles, artistiques, litteraires, sportives…sur la canne et le bâton, en France et dans le monde…
Noce en Berry - détail carte postale début XXe s

Dans son livre « La Mare au diable » publié en 1846, George SAND raconte l’histoire de Germain, un laboureur de Saint-Chartier en Berry qui, veuf, s’éprend de Marie, une jeune bergère, et finit par l’épouser malgré leur différence d’âge car ils sont profondément amoureux l’un de l’autre. L’écrivaine décrit les coutumes du Berry, et [...]

Paul de Kock

Paul de KOCK (1793-1871) fut un romancier fécond et très populaire au XIXe siècle. Il y peint le plus souvent les petites gens de Paris. On connaît aussi de lui la fameuse chanson « Madame Arthur » qui était encore fredonnée il y a peu. Dans son roman « Moustache », paru en 1838, il [...]

Pierre Lachambeaudie en 1859 - Musée d'art et d'archéologie du Périgord

Voici une courte fable extraite du recueil de Fables de Pierre LACHAMBEAUDIE (1807-1872), édité en 1844 avec une préface de Pierre-Jean de BÉRANGER : « FANFAN ET LE BATON Fanfan fit un cheval d’un bâton qui, plus tard, Devint l’appui de sa vieillesse. Ce bâton, dites-moi, n’est-ce pas la sagesse, Dont s’amuse l’enfant, dont se [...]

Jeune Vendéen aux prises avec un Bleu Jl de la Sem 1867

Emmanuel GONZALES, romancier et feuilletoniste (1815-1887), publia en 1838 « Les Mémoires d’un ange », qui connut plusieurs rééditions, notamment en feuilleton dans le « Journal de la semaine » en 1867. L’histoire se déroule durant la Révolution et une jeune noble, Camille, s’enfuit avec Octave de Chavannes, qui en est très épris. Les voici [...]

Couverture de On n'est pas des chiens par A.D.G

Alain FOURNIER dit CAMILLE, qui signa ses livres du pseudonyme A.D.G., fut un des meilleurs auteurs de romans policiers de sa génération. Né à Tours en 1947, mort à Paris en 2004 et inhumé à Véretz (37), il écrivit plusieurs polars qui ont pour théâtre le Berry, la Sologne blésoise et la Touraine (La Nuit [...]

Voici un poème de Louis WIHL ((1807-1881) qui rend hommage au bâton, mais avec ironie. Qui était cet auteur ? Il était né à Wevelinghoven, en Prusse rhénane, en 1807. Il fut un écrivain assez célèbre de son temps et se vouait au professorat. Mais étant juif, les autorités exigeaient sa conversion préalable pour qu’il [...]

L'Ouvrier 18-03-1893

Comme une suite de l’article sur les Bâtons de manifestants boulangistes (1887), et d’ailleurs à peu près de la même époque, voici un extrait et son illustration de l’hebdomadaire « L’Ouvrier » daté du 16 mars 1893. Ce journal publia à partir du 28 janvier, sur plusieurs numéros, un récit humoristique intitulé « La pédale [...]

Chapitre X. Un petit coup frappé sur son épaule le réveilla en sursaut. Il faisait jour. L’échéance était arrivée ; l’homme à la canne était devant lui. « C’est bien, dit ce dernier, voilà de l’exactitude ; tu es même en avance, car tu me parais avoir passé la nuit sous l’arbre. – En effet, [...]

Chapitre IX. Jacques plia le genou devant le roi avec les marques du plus profond respect, et lui dit : « Enfin, sire, j’ai l’honneur d’être admis près de Votre Majesté. J’étais bien sûr d’y parvenir, mais que de peines il m’en a coûté ! – Que voulez-vous dire ? demanda le monarque avec bonté [...]

Tous vinrent tomber à plat ventre près de leur marchandise

Chapitre VIII. Le palais était situé au milieu d’une grande place. Là venaient aboutir les principales rues de la ville ; là aussi était le centre des affaires, et il y régnait un mouvement qui intéressait Sa Majesté. En face des fenêtres de l’appartement s’étendait une avenue immense, qui, se prolongeant bien loin hors de [...]

Chapitre VII. Le bûcheron avait son plan, nous l’avons dit. Il était honnête homme, et n’avait vu dans la possession de la canne qu’un moyen de marier sa fille. Pour rien au monde il n’eût voulu acquérir la richesse par une mauvaise action. Tout bien pesé, qu’eût-il fait au village ? Attirer l’argent des autres, [...]

Chapitre VI. Pauvre Georgette ! si elle avait su où courait son père, elle si simple, si humble et si éloignée des grandeurs qu’on rêvait pour elle ! Quel seigneur haut et puissant pouvait valoir, aux yeux de la pauvre fille, Marcel, son ami d’enfance ! Ils avaient grandi côte à côte, ces deux jeunes [...]

Chapitre V. Quand le bonhomme fut seul, il sentit la joie inonder son cœur ; puis cette ivresse fit place à la raison, et il s’habitua bientôt à l’idée de posséder le séduisant objet de sa convoitise. « Je le tiens enfin, se dit-il, et pour huit jours ! huit siècles assurément, car en un [...]

Tous vinrent pêle-mêle rouler à ses pieds

Chapitre IV. Au point du jour le bûcheron se leva. En descendant, il vit la braise du foyer jeter ses dernières lueurs, et l’étranger tout prêt, la main sur le bouton de la porte. « As-tu ton sac ? dit ce dernier. – Oui. – Eh bien ! partons. – Comment, sans mon fusil ? [...]

Chapitre III. Au bruit de la canne, le père et la fille avaient écouté avec attention et avaient immédiatement entendu un roulement tantôt sonore, tantôt étouffé, et un galop tellement rapide qu’il ressemblait au fracas de mille marteaux frappant le pavé de la route. Puis soudain une voiture traversa la chaussée comme l’éclair, et le [...]