Centre de Recherche sur la Canne et le Bâton
Bibliothèque de ressources historiques, culturelles, artistiques, litteraires, sportives…sur la canne et le bâton, en France et dans le monde…
Tambour-major au Pays Basque à la Fête-Dieu 1906 - 1

La Fête-Dieu ou Fête du Saint-Sacrement, est célébrée dans la religion catholique le jeudi qui suit la Trinité et 60 jours après Pâques (Pâques étant une fête à date variable, celle de la Fête-Dieu n’a pas lieu non plus à date fixe). Selon le « Journal des voyages » du 17 juin 1906, cette fête [...]

Vote au Salon de 1885

Le 6 juillet 2016 nous avons publié un article (Voter pour l’art en levant sa canne) sur l’usage des membres de la Société des Artistes Français, qui consistait à admettre ou refuser avec leur canne les oeuvres qui leur étaient présentées pour l’exposition (le « Salon ») du Grand-Palais. L’article était issu de la revue « Lectures pour [...]

Saint Nicolas

Dans son beau livre « Histoire du Père Noël » (éd. Le Pérégrinateur, 2010), Nadine CRETIN explique comment s’est constituée la figure contemporaine du père Noël, gros bonhomme à barbe blanche, en habit rouge, distribuant des cadeaux aux enfants durant la nuit de Noël. Elle explique qu’il est lié au solstice d’hiver, au passage d’une [...]

Répétition d'une revue en 1891

Pour tout savoir sur le brigadier, ce gros bâton employé au théâtre pour marquer les « trois coups » (qui sont plutôt onze et trois), voir l’article de Frédéric Morin sur Le Brigadier. En voici une illustration datée de 1891, parue dans « La République illustrée » du samedi 28 novembre. Elle nous montre le régisseur d’un théâtre muni [...]

Installer en levant la canne

La Société des Artistes français, fondée en 1881, organise depuis 1901 deux expositions de peinture et de sculpture au Grand Palais. C’est ce qu’on appele le « Salon ». La revue « Lectures pour tous », en son numéro d’avril 1908 (p. 563-570), a consacré un article illustré à l’installation des 9300 oeuvres acheminées jusque-là et à la sélection [...]

Guillaume le Conquérant tapisserie de Bayeux

Dans « La Semaine des enfants » du 17 février 1869 se trouve un article intitulé « Clameur de Haro ». L’auteur signale qu’en Normandie, jadis (mais encore à l’époque à Jersey et Guernesey), la clameur de Haro était une façon particulière d’invoquer son droit : « Quand un homme, en ce pays, pousse la clameur de Haro, toute action [...]

La revue Le Magasin pittoresque de septembre 1860, p. 286-287, a consacré un article à l’ancienne procession des flambarts de Dreux, qui prit fin à la Révolution. Comme le flambart est à classer parmi les sortes de bâtons, nous donnons de larges extraits de cet article : « La procession des flambarts, dont l’origine très ancienne [...]

Voûte de faucilles de l'Ordre des Druides

Le rite qui consiste à former une haie d’honneur et à lever une épée, un bâton ou une canne au passage d’une personnalité, en formant une voûte protectrice, a fait l’objet sur ce blog de plusieurs articles. Nous l’avons signalé chez les compagnons du tour de France, les scouts et même les vignerons d’une confrérie. [...]

Lorsque les premiers navigateurs qui découvrirent les îles de la Nouvelle-Zélande, ils furent suivis d’explorateurs et de missionnaires qui relatèrent leurs contacts avec les Maoris. C’est ainsi que le Père SERVANT, de la Société de Marie, relata ses observations de 1841 dans un article intitulé « Missions de l’Océanie occidentale. Notice sur la Nouvelle-Zélande », publié dans [...]

Tous les peuples ont eu leur bâton sacré. En voici un exemple rapporté en 1772 dans le « Dictionnaire universel, historique et critique des moeurs, lois, usages et coutumes civiles, militaires et politiques et des cérémonies et pratiques religieuses et superstitieuses tant anciennes que modernes des peuples des quatre parties du monde », par une société de [...]

Bâton de service funèbre

Hippolyte CASTILLE était un publiciste né en 1820 à Montreuil (Pas-de-Calais) et mort en 1886 à Luc-sur-Mer (Calvados). Dans son roman « Magdeleine », publié en feuilleton dans l’hebdomadaire « La Semaine » à partir du 17 janvier 1847, il situe le théâtre des aventures de ses personnages à Saint-Omer, dans sa Flandre natale, au début du XIXe siècle. [...]

derviches marocains et leurs bâtons en 1918

Durant l’entre-deux-guerres la France s’est beaucoup intéressée au Maroc qu’elle venait de « pacifier » sous l’autorité du général Lyautey. C’est ainsi que le magazine « Lectures pour tous » consacra tout son numéro du 15 novembre 1919 à « La France au Maroc », à travers sa population, ses richesses économiques, son artisanat, ses coutumes, etc. L’article sur « Le carnaval [...]

Un Vieux de Skyros et son bâton

C’est à partir d’un épisode tragique survenu en hiver sur la plaine de Skyros, une île grecque en mer Egée, que serait né ce carnaval insolite. Yvonne de SIKE, dans son excellent livre « Fêtes et croyances populaires en Europe au fil des saisons » (Bordas, 1994, p. 100-101) nous le résume en introduction : « Pendant les [...]

La quête de l'éguinané en Basse-Bretagne au XIXe siècle

Il y a de vieilles coutumes qui ont peu à peu disparu, telle celle qui consistait, pour les jeunes gens et les enfants, la veille du jour de l’an, à demander des étrennes aux habitants, de porte en porte. Cette coutume, qui paraît s’être perpétuée jusqu’au début du XXe siècle dans certaines régions de France [...]

Voûte de bâtons de confrérie à Vouvray

La confrérie des chevaliers de la Chantepleure a été fondée à Vouvray (Indre-et-Loire) en 1937. Ses membres sont revêtus d’une belle tenue d’apparat et portent un haut bâton qui se termine par une « chantepleure ». il s’agit d’un robinet en bois que l’on introduit dans la bonde d’une barrique. Remarquons que nous sommes toujours dans le [...]