Centre de Recherche sur la Canne et le Bâton
Bibliothèque de ressources historiques, culturelles, artistiques, litteraires, sportives…sur la canne et le bâton, en France et dans le monde…

Eh bien non !, malgré ce titre, il ne s’agit pas de violences masculines dans le couple (ou de la femme à l’encontre de son compagnon, mais c’est plus rare). Le bâton est celui d’un tiers qui intervient pour mettre fin aux disputes conjugales. Voici ce que l’on peut lire dans le « Magasin pittoresque [...]

Duel à coups de fouet

Bien que le fouet ne soit ni une canne ni un bâton, on a vu qu’il était souvent fabriqué ou vendu dans les boutiques spécialisées dans ces objets. L’article qui suit montre aussi que le fouet pouvait servir à l’occasion d’instrument de duel. L’hebdomadaire « Le Monde illustré » du 17 juillet 1858 consacre un [...]

Le médecin et le paysan par Baric 1863

Le 25 novembre est la date de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. A travers le monde, de tous temps et hélas encore, des violences ont été et sont commises à l’égard des femmes. Qu’on nous pardonne de nous associer à cette dénonciation avec une image humoristique. Elle n’avait [...]

Le maître et son chien

Les coups de bâton ne sont pas toujours présentés comme d’injustes et avilissants châtiments. Ils peuvent être aussi considérés comme des moyens de progression morale. C’est du moins ainsi que le concevait Pierre-Louis ARONDEAU (1814-1836), un jeune professeur, séminariste à Nantes, qui reçut les ordres mineurs avant de s’éteindre après une courte vie de mortifications [...]

Voici une nouvelle anecdote trouvée dans le « Dictionnaire encyclopédique d’anecdotes modernes, anciennes, françaises et étrangères » par Edmond Guérard publié en 1872 et disponible sur Gallica.bnf.fr, tirée des mémoires de Voltaire. Frédéric-Guillaume sortait de son palais vêtu d’un méchant habit de drap bleu à boutons de cuivre, qui lui venait à la moitié des cuisses; et [...]

Voici un extrait de « Documents de criminologie rétrospective (Bretagne, XVIIe et XVIIIe siècles) par les docteurs Armand Corre et Paul Aubry » (1895 – Stork édition), page 190 – disponible sur gallica.fr L’auteur fait référence à une plainte déposée en 1733 par une Sieur Cousin, à Brest, contre un certain Pascot, marchand de porcs qui l’avait [...]