Centre de Recherche sur la Canne et le Bâton
Bibliothèque de ressources historiques, culturelles, artistiques, litteraires, sportives…sur la canne et le bâton, en France et dans le monde…
La puissance du bâton de Moïse

S’il est bien un bâton extraordinaire, c’est de celui de Moïse qu’il s’agit ! A plusieurs reprises, celui-ci intervient pour réaliser des prodiges. En voici deux exemples.

Dans le chapitre de l’Exode (14, 15-31), les Egyptiens poursuivent les Hébreux. Alors Yahwé dit à Moïse : « Toi, lève ton bâton, étends ta main sur la mer et fends-la en deux, que les enfants d’Israël puissent pénétrer à pied sec dans son lit. » C’est ce que Moïse exécute. Puis, lorsqu’ils sont sur l’autre rive et que les Egyptiens s’engagent dans la mer asséchée, Moïse fait le même geste et la mer revient, engloutissant les poursuivants.

Dans le chapitre 17 est narré l’épisode de l’eau jaillie du rocher, dans le désert de Sîn. Là encore, le bâton de Moïse est l’instrument divin : « Prends en main le bâton dont tu frappas le fleuve et va ! Moi, je me tiendrai devant toi, là, sur le rocher, en Horeb. Tu frapperas le rocher, l’eau en jaillira et le peuple aura de quoi boire. Ainsi fit Moïse. »

Ailleurs, au chapitre des Nombres (20, 7-12), Yahvé dit à Moïse de saisir le rameau et de parler au rocher pour en faire jaillir l’eau pour la communauté et le bétail. « Moïse leva la main et, avec le rameau, frappa le rocher par deux fois : l’eau jaillit en abondance. »

Un intéressant article de Frédéric Manns consacré au Bâton de Moïse, sur le site www.interbible.org / symboles, nous apprend qu’une version araméenne de la Bible appelée Targum renferme une légende selon laquelle Moïse, après avoir fuit Pharaon, fut fait prisonnier dix ans par Reouel. Une fois libéré, il entra dans le jardin de celui-ci et « aperçut le bâton qui avait été créé au crépuscule (« entre les deux soleils »), et sur lequel était gravé le Nom grand et glorieux, grâce auquel il était destiné à accomplir les merveilles en Egypte et grâce auquel il était destiné à fendre la mer des Roseaux et à faire sortir l’eau du rocher. » Moïse se saisit de ce lourd bâton, l’un des dix objets présents avant la création. Il était fait du saphir du trône de Dieu et participait donc de sa puissance et de son autorité.

Cet article a été rédigé par Laurent Bastard. Merci ;)

Tags:

5 Comments to “La puissance du bâton de Moïse”

  1. [...] déjà rencontré dans la Bible des passages relatifs à la puissance du bâton (voir les articles La puissance du bâton de Moïse et Le bâton d’Aaron changé en [...]

  2. hollypower dit :

    Il se trouve au palais de Topkapi à Istanbul !!!

  3. [...] le « véritable » bâton de Moïse, voir l’article. [...]

  4. kamdem jules dit :

    salut je veux savoir comment on appelle la canne de moise en anglais car je vit au nigeria .

  5. [...] « La puissance du bâton de Moïse » nous avons vu la Mer rouge s’ouvrir lorsque Moïse leva son bâton. Mais en [...]

Leave a Reply