Centre de Recherche sur la Canne et le Bâton
Bibliothèque de ressources historiques, culturelles, artistiques, litteraires, sportives…sur la canne et le bâton, en France et dans le monde…
LE BATON A BATTRE LES TAPIS
Categories: Bâton comme outil

Le bâton ou, s’il est de moindre diamètre, la baguette, ont été utilisés à des fins quotidiennes et modestes, mais efficaces. En effet, l’un et l’autre ont été couramment employés par les ménagères, les concierges, les femmes de chambre, les militaires, etc. pour frapper les tapis, les couvertures et tous les tissus en général, afin d’en chasser la poussière, les cheveux, les insectes, etc.

Ces utiles auxiliaires de la vie domestique ont ensuite été remplacés par la tapette en osier, à trois lobes, puis elle aussi a été rangée au fond du placard lorsque l’aspirateur s’est imposé à partir des années 1960. Les personnes allergiques ne se sont pas plaintes de la disparition des nuages de poussière qui s’échappaient des tissus battus…

Les pelletiers et les fourreurs avaient aussi recours à la baguette pour battre les peaux et les manteaux de fourrure, afin d’en chasser les dermestes, athagènes, anthrènes, vrillettes, teignes et autres insectes amateurs de peaux et de poils. Les insecticides, chimiques ou naturels, ont remplacé ce procédé de destruction à l’efficacité incertaine s’il n’était pas répété périodiquement.

L’illustration 1 est un détail d’une gravure du dessinateur Moloch, 19e planche de la série « Les fils de Cerbère » (les concierges), éditée vers 1870.
On y voit une femme battre un tapis avec une baguette munie d’une dragonne.

L’illustration 2 est un détail d’une photographie représentant des soldats battant des couvertures près de la passerelle de Saint-Cyr-sur-Loire, vers 1910. Elle est reproduite dans le livre « Tours, mémoires d’une ville » publié en 2013 aux Editions Alan Suton.

Article rédigé par Laurent Bastard, merci :)

Tags:

1 Comment to “LE BATON A BATTRE LES TAPIS”

  1. [...] l’article Bâton à battre les tapis, nous avons reproduit une photo de militaires en garnison à Tours, battant leurs couvertures près [...]

Leave a Reply