Centre de Recherche sur la Canne et le Bâton
Bibliothèque de ressources historiques, culturelles, artistiques, litteraires, sportives…sur la canne et le bâton, en France et dans le monde…
Du bâton au sceptre

Sceptre

Dès l’Antiquité, l’insigne du pouvoir a été le bâton. Dans l’Occident chrétien, les souverains sont encore représentés assis sur leur trône, tenant un long bâton. On le voit sur cette miniature, tenu par l »empereur d’Allemagne Otton II (955-983).

Puis le bâton devient plus court et s’orne de rameaux d’or, d’un aigle, de divers symboles exprimant le pouvoir. Il est devenu un sceptre. Une peinture sur bois exécutée en 1512 par Albrecht Dürer (1471-1528) le représente tenu par l’empereur Sigismond.

En France, c’est en 1364 que le premier roi à avoir porté un sceptre serait Charles V, lors de son couronnement. Ce bâton était surmonté d’une statuette d’or représentant Charlemagne couronné, assis sur le trône et tenant d’une main la sphère du monde et de l’autre un long bâton terminé par un pommeau.

Sceptre

Ce « sceptre de Charlemagne » est destiné à affirmer le lien de continuité entre la branche des Valois et celle des Carolingiens. Le dernier roi de France à brandir ce sceptre fut Charles X, lors de son investiture en 1825.
Les souverains français détenaient aussi lors de leur sacre le sceptre royal surmonté d’une fleur de lys ainsi que celui qui était terminé par une main bénissante, la « main de justice », pour signifier qu’il respecterait les lois du royaume.
Le symbolisme du sceptre est celui d’un bâton d’autorité. C’est un symbole de pouvoir, tenu verticalement comme un axe reliant le Ciel et la Terre, Dieu et les hommes, entre lesquels le monarque se trouve placé. Il reçoit sa légitimité de Dieu et l’exerce sur ses sujets.

Ajoutons que le sceptre le plus célèbre est sans doute celui d’Ottokar, roi (imaginaire) de Syldavie. Hergé en fera le titre d’une fameuse aventure de Tintin en 1938.

Article rédigé par Laurent Bastard. Merci :)

Tags:

2 Comments to “Du bâton au sceptre”

  1. [...] avons vu dans un précédent article (Du bâton au sceptre), que le bâton était originellement un attribut du pouvoir royal, avant de se transformer en [...]

  2. [...] avons déjà évoqué le sceptre, insigne de pouvoir royal (voir l’article : Du bâton au sceptre). La commémoration de la Grande Guerre nous donne l’occasion d’en montrer un modèle [...]

Leave a Reply