Centre de Recherche sur la Canne et le Bâton
Bibliothèque de ressources historiques, culturelles, artistiques, litteraires, sportives…sur la canne et le bâton, en France et dans le monde…
BATON POUR LANCER DES MOTTES DE TERRE
Categories: Bâton comme outil

Berger 11ème siècle

On trouve, dans le Dictionnaire Raisonné du Mobilier Français de l’époque carloringienne à la renaissance, de Viollet Le Duc (édité par Gründ et Maguet), une intéressante note sur les bâtons de bergers. Il est écrit que « les bergers jusqu’au 14ème siècle, portaient un bâton terminé par un gros bout ou une crosse, afin de pouvoir lancer des mottes de terre aux brebis qui s’écartaient du troupeau. La figure montre un de ces bergers du 11ème siècle ».

Il est également précisé par Viollet le Duc que « la houlette avec cuiller de fer ne date guère que du 15ème siècle ».

FM

Tags:

4 Comments to “BATON POUR LANCER DES MOTTES DE TERRE”

  1. [...] une sarbacane à boulettes d’argile pour les boeufs indisciplinés (voir les articles Bâton pour lancer des mottes de terre et Le bâton ou houlette de [...]

  2. Bob Burgess dit :

    Est ce que c’est l’origine de le jeu anglais dit ‘Tipcat’ et les autre jeux (comme celui des Alpes de France)

  3. Porthault dit :

    Procédant à une recherche sur le mot « houlette », je trouve sur votre site une illustration de ce mot … par une image de « crochet », c’est-à-dire l’autre extrémité du « bâton de bergier ». La houlette serait mieux illustrée par l’extrémité en forme de cuiller (en bois à l’origine, puis par la suite en fer). Ou bien est-ce par extension que vous utilisez le mot « houlette » pour désigner l’ensemble du bâton ?

  4. Laurent BASTARD dit :

    Merci pour ce commentaire pertinent. L’article du 23 mars 2010 sur « Le bâton ou houlette de berger » est illustré par une gravure où l’on voit bien la plaque de métal courbe, en cuiller, pour lancer des mottes de terre, et d’un détail d’un tableau de Quentin Metsys, où l’on peut hésiter entre la plaque creuse et le crochet.
    Le mot houlette au sens strict est bien le bâton muni de cette sorte de petite pelle creuse et étroite. Il diffère du bâton à bout recourbé ou à crochet. Mais le terme houlette a fini par englober les deux instruments. Il est intéressant de constater que dès 1530 le terme « hollette » est employé pour désigner le bâton pastoral d’un évêque, lequel est bien en forme de crochet (c’est la crosse) et non en forme de plaque de métal creuse. Voir à ce sujet l’article du 6 juillet 2011 : « Du bâton pastoral à la crosse d’évêque ».

Leave a Reply